Skip to content

Accueil du site > A PROPOS > POT-POURRI

POT-POURRI

2010, un pot-pourri de l’actualité lyonnaise

Drame urbain. Zones gazonnées sur bitume. Un tunnel piéton de 2 km. Le visage de la Part-Dieu. Redessiner l’est lyonnais. Des terrains de golf au bord de l’autoroute. Extension de la zone d’exclusion au nord. Déflagration inquiétante à Saint-Priest. 407 logements disparaissent. Ouverture du premier hôpital-prison. L’eurométropole annexe Saint Etienne. Un particulier perce une canalisation de gaz. Pour financer les crèches municipales, la ville de Lyon vend tout un quartier à un groupe céréalier américain. « Lyon est devenu visible pour les grands groupes internationaux ».

L’attractivité internationale de Lyon. Deux espèces de termites grignotent la ville. Des ateliers culinaires pour soigner le moral. Une soirée consacrée à la souffrance à Décines. Une jeune fille sur le toit d’une rame du métro. 1 200 000 rats dans le Grand Lyon : un rat par habitant. Une fille pose nue dans un camp militaire en réhabilitation. Opération tranquillité à la Guillotière. Des coulées vertes traversent la ville. Une souris géante flotte sur le Rhône. La municipalité offre des consoles de jeu aux retraités. Des végétaliens taguent les murs : VEGAN WAR. Des papillotes OL sont distribuées à Décines. Lyon ne sera jamais capitale de la culture.

Coulée de boue à Givors. Des policiers braquent une bijouterie. Des chants d’oiseaux diffusés dans un parking souterrain. Une aire de jogging contre le cancer. Disneyland recrute à Lyon. Le modèle lyonnais s’exporte à Dubaï. La région Rhône-alpes délocalisée à Shangaï. L’esprit des pentes. Les terrasses des bars en accès VIP. A la Croix-Rousse, un jeune vole sa mère. Plan Vigipirate. Les retraités descendent dans la rue. Rilleux-la-Pape : ville nouvelle. Evitez le jogging sur les bords de l’A7. Carrefour Part-Dieu : un mort. La concertation continue.

Alerte à la pollution. Faire du shopping à Vaulx en Velin. Villeurbanne : + 25 % de chômeurs. Féérie nocturne à Gerland. Un hôpital pour enfant devient un hôtel de luxe. Des agents de sécurité surveillent des ruines. Les « gens du voyage » sont enterrés. Des déchetteries sous vidéo-protection. La biennale est sponsorisée par Têtu et Toupargel. L’art contemporain envahit la Duchère. Pollution : seuil d’alerte dépassé. Tous en terrasse. Mixité sociale : le grand Lyon accueille des abeilles en milieu urbain. Un OVNI place Bellecour. Up in Lyon. La nuit, le ciel est rouge.

Pas d’apéro Facebook à Lyon. Un spa urbain à disposition des visiteurs pour se relaxer. Port de gilets pare-balles obligatoire dans le nouvel hôpital lyonnais. Nuits sonores : ce sont les enfants qui dansent. Le maire annonce des années de "vaches maigres". Pique-nique à la Duchère avant démolition. La vie en Rose. L’espace loisirs se banalise. Un square recouvert de déchets pour sensibiliser les habitants à la propreté. Des oiseaux morts en amont de Lyon. Les problèmes de portes persistent à la prison de Corbas. Feyzin rentre dans le patrimoine atmosphérique lyonnais. Un parc sonore au milieu de Gerland. Journée d’étude sur les autistes. Des faire-part de décès en promotion. Pérpétuelle réhabilitation.

D’après le maire, c’est la grève des transports TCL qui isole les habitants des Minguettes. Le personnel des hôpitaux travaille dans des algécos. Record de bisous battu sur les berges du Rhône. Le Rhône est pollué jusqu’à la méditerranée. Les lyonnais n’ont pas accès à leur port. Marcher dans un cancer du colon place Bellecour. Certains sont contre le développement de Lyon. Un homme vient se suicider sur le chantier des Confluences. Prix du plus bel immeuble pour la tour Oxygène. Le vieux lyon est un musée à ciel ouvert. Un hôpital mère-enfant voit le jour au bord du périphérique. Part-Dieu : un bus roule sur un enfant. Des immeubles menacent de s’effondrer. La grande roue continue de tourner. La somnolence n’est plus un risque.